Accueil blog

Les registres d’assemblée générale dématérialisés

assemblée générale
registres
Les registres d’assemblée générale dématérialisés
4 min
25 mars 2020
Laura RIVIERE - Juriste

Face à la contrainte de tenir physiquement des registres d'assemblée générale, les évolutions récentes en la matière autorisent leur dématérialisation.

Elle est permise grâce à la signature électronique qui horodate les procès verbaux d’assemblée générale.

Tout en assurant la même force probatoire devant une juridiction, ces réformes permettent nécessairement de gagner du temps et de l’argent pour les professionnels assujettis à cette obligation.

Il est nécessaire de revenir sur les bienfaits de la dématérialisation des registres d’assemblée générale.

La rédaction du procès-verbal d’assemblée générale

Dans une société, le Procès-Verbal est un document rédigé à l’issue de chaque assemblée générale.

Ce dernier a un double objectif : résumer l’ensemble des sujets abordés pendant l’assemblée et établir le résultat d’une délibération ou d’un vote.

Pour être valable, il doit comporter diverses mentions obligatoires, indifféremment de la forme juridique de la société et du type d’assemblée générale concernée (assemblée générale ordinaire, assemblée générale extraordinaire).

L’établissement d’un procès-verbal obéit à un formalisme strict.

Aux termes de l’article R225-106 du Code de commerce, celui-ci doit comporter la date, le lieu de réunion, le mode de convocation, l’ordre du jour, la composition du bureau, le nombre d’action participant au vote et le quorum atteint.

En sus, le Procès-verbal d’assemblée générale doit être signé par tous les associés présents.

Ce document très important constitue la preuve en cas de litige.

La tenue d’un registre spécial d’assemblée générale

Les procès-verbaux doivent être conservés dans un registre spécial tenu au siège de la société, préalablement côté et paraphé soit par le greffe du Tribunal de Commerce ou du Tribunal Judiciaire, soit par le maire de la commune du siège social.

Toutefois, les procès-verbaux peuvent être établis sur des feuilles mobiles numérotées sans discontinuité, paraphées et revêtues du sceau de l'autorité qui les a paraphées.

Il est nécessaire de souligner que ce sont les feuilles mobiles elles-mêmes qui doivent être cotées et paraphées et non le registre.

Ainsi, il n'est pas possible de rédiger les procès-verbaux sur des feuilles mobiles non cotées ni paraphées puis de les coller sur un registre coté et paraphé.

Dès qu'une feuille a été remplie, même partiellement, elle est jointe à celles précédemment utilisées. Toute addition, suppression, substitution ou interversion de feuilles est interdite.

La tenue d’un registre papier peut s’avérer contraignant pour la société en raison des risques de perte ou d’invalidité de la décision en cas d’omission de la cote et du paraphe.

La dématérialisation des registres d’assemblée générale

A l’ère du numérique, la dématérialisation des registres se présente comme une nouvelle alternative aux registres papiers.

Le décret n° 2018-1226 du 24 décembre 2018,  a d’abord permis de recourir à la «Blockchain» pour l’inscription des émissions ou cessions de titres dans un registre des mouvements de titres dématérialisé, lui conférant la même valeur qu’une inscription dans un registre physique.

S’agissant des registres d’assemblées générales, le décret n°2019-1118 du 31 octobre 2019 apporte une véritable révolution en la matière.

Ce décret modifie les règles du Code de commerce en autorisant désormais les sociétés commerciales et civiles à tenir le registre des assemblées sous forme électronique (article R221-3 du Code de commerce).

Il s’applique aux sociétés à responsabilité limitée (SARL), entreprises unipersonnelles à responsabilité limitée (EURL), sociétés anonymes (SA), sociétés par actions simplifiée unipersonnelles (SASU), sociétés en nom collectif (SNC) ainsi qu’aux sociétés civiles et aux commerçants personnes physiques relevant du régime fiscal de la micro-entreprise.

Pour les sociétés par actions simplifiées (SAS) les statuts doivent le prévoir explicitement conformément à l’article R227-1-1 du code de commerce.

Ce décret concerne aussi le registre des délibérations du conseil d’administration du conseil de surveillance, le registre de présence au conseil et le registre des délibérations des sociétés anonymes (SA).

Le texte autorise que les documents soient signés électroniquement en respectant les exigences prévues par l'article 26 du règlement eIDAS n° 910/2014 du 23 juillet 2014.

Tout d’abord, la signature doit être liée au signataire de manière univoque, permettre d'identifier le signataire.

Celle-ci doit avoir été créée à l'aide de données de création de signature électronique que le signataire peut, avec un niveau de confiance élevé, utiliser sous son contrôle exclusif.

Enfin, le signataire doit être liée aux données associées à cette signature de telle sorte que toute modification ultérieure des données soit détectable.

Ainsi, les procès-verbaux sont datés de façon électronique par un moyen d’horodatage offrant toute garantie de preuve.

Dématérialisez vos registres d’assemblée avec Capbloc !

Capbloc respecte l’ensemble des conditions exposés dans le décret relatif à la dématérialisation des registres, des procès-verbaux et des décisions des sociétés et des registres comptables de certains commerçants.

Capbloc offre à ses clients plusieurs options :

  • La gestion de la dématérialisation complète du procès verbal (la convocation, la signature électronique du procès-verbal et la création du Registre avec export PDF)
  • La gestion du procès-verbal signé électroniquement et la création du Registre avec export PDF
  • Le téléversement des procès-verbaux scannés signés à la main et la création du Registre sur Capbloc (Attention! Pour les procès-verbaux scannés il faut conserver le document authentique signé manuellement car lui seul constitue la preuve opposable!)

Grâce à ces différentes options, Capbloc permet une gestion simplifiée des registres d’assemblées générales.

Vous pouvez sélectionner des participants, qui reçoivent un mail les invitant à valider et à signer le procès-verbal.

Notre technologie propose de suivre à tout moment l’avancement des signatures directement sur Capbloc et grâce aux mails envoyés lors de la signature de chaque participant.

Ces fonctionnalités permettent de gagner incontestablement en temps et en l’énergie !

N’attendez plus pour dématérialiser vos registres d’assemblée générale sur Capbloc!

Pour rester informé de la sortie de nos nouvelles fonctionnalités, inscrivez-vous à la newsletter de Capbloc.

Créez votre compte ici !

Demander une démo ou un devis
Je me lance
ou
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Recevez nos derniers articles
Inscription à la newsletter Capbloc
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Digitalisez vos AG, vos Registres Légaux et votre actionnariat !

Passez au digital !
Découvrez Capbloc,
le logiciel de secrétariat juridique 100% en ligne
Découvrir Capbloc
Une question ? Besoin d’aide ?
Contactez-nous
Demander une démo ou un devis
Je me lance
ou
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Fait avec ❤️ et fierté à Montpellier
Capbloc, 143 Rue Albert Viger 34000 Montpellier
Copyright ©2020 Capbloc, tous droits réservés.